Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Antoine DELOUHANS

Légende

Légende

 

 

Je me dois maintenant, mon fils, alors que le crépuscule de mes jours et l’aube de ta gloire se rencontrent, te conter la véritable histoire. Celle que la Légende ne contera jamais. Celle qui fit de moi le roi unificateur, celui que les dieux ont choisi.

Me voyant étendu ici, blessé par ton propre frère, on peine à imaginer cette légende.

Tu ne régneras jamais sur le royaume que je mis tant de temps à bâtir, mais je te dois la vérité.

Je me souviens de ces jours anciens.

Je me souviens de ce que j’étais avant de trouver ma destinée. J’étais ce fils rejeté d’un roi froid et distant et d’une femme qui n’était pas encore la sienne. Le fruit d’une conquête de guerre que l’on relègue aux rebuts. La Légende racontera que Merlin avait passé un pacte avec Uther, pour justifier que je ne vécus pas avec mes parents. Mais la vraie raison, c’est que je n’étais pas désiré.

Je me souviens de ce jour ou celui qu’on appelle Merlin vint me chercher.

Il n’était pas ce vieil homme à la longue barbe, magicien un peu fou. Ça c’est l’image qu’il voulut donner par la suite. Merlin est bien plus que cela, il est un moine de Lumière, un ange venu apporter un message.

Et j’étais ce message, du moins je le serai au travers des valeurs que transmettra ma Légende. J’ai tenté de vivre toute mon existence, et de transmettre ces valeurs de chevalerie, de Justice, de Force et d’Honneur. J’ai tenté de donner au royaume les bases pour suivre l’exemple de ce que Merlin m’enseigna. Il me montra des choses qui dépasseraient l’entendement de nos contemporains, qui heurteraient leurs esprits.

 

Nous ne sommes pas seuls, mon fils. Nous ne sommes qu’une parcelle de ce que l’Univers a à offrir. J’ai vu des choses d’un autre monde. J’ai parcouru les chemins d’Eden pendant des années avant de revenir ici pour diriger ce peuple inconstant et fier qu’est le peuple Breton.

J’ai rencontré des êtres qui nourrissent ici les mythes les plus extravagants. Je me suis attablé avec eux, nous avons discouru sur nos mondes respectifs et ils m’apprirent l’Histoire Secrète de l’Univers.

Merlin m’avait fait entreprendre ce voyage alors que je sortais à peine de l’enfance. Et je le retrouvai un jour, sur les bords de la mer contraire. Cette mer intérieure de l’empire d’Eandras. Tu n’entendras jamais plus parler de ce royaume, mon fils, mais retiens bien son nom. Il est le rempart mystique de notre monde face aux dangers qui nous menacent.

Le Mage m’avait fait venir pour que j’y rencontre la conseillère de l’Empire, la messagère du Créateur lui-même.

Elle sortit des eaux claires avec une grâce et une majesté sans égale et me dévoila ce que devait être mon avenir.

J’ai eu ce jour-là la révélation de ma Destinée. Je tins ce jour-là, la Flamboyante dans mes mains. L’épée qui me donna le pouvoir d’unir les peuples. La Légende racontera que je la tirai du rocher, symbolisant ainsi le fait que je la méritai. Et en effet je dû tout faire pour mériter d’en être le gardien.

Cette épée merveilleuse fut forgée par les anges, tirée d’un métal unique que l’on extrait dans les mines du premier monde. Merlin est venu il y a quelques heures me la reprendre, l’emportant à l’abri des convoitises.

Elle faisait presque partie de moi, depuis le temps que je la porte sans cesse.

 

Je sens la vie s’enfuir, mon fils. Même si tu ne régneras pas, je te supplie de transmettre et de vivre les valeurs que j’ai tenté d’apporter à ce monde.

Je te supplie de rendre hommage à cet Empire secret qui nous protège sans l’ombre.

Je te supplie de vivre avec Justice, Force et Honneur.

 

Arthur Pendragon

 

 

N'hésitez pas à partager via Facebook, Twitter ou autre et à aimer ma page

Eden, d'Antoine Delouhans

Commenter cet article

TiphaineLUE 24/02/2017 13:24

C'est ma-gni-fique ! J'adore !! J'ai fait lire ça à mon frère, il s'appelle Arthur, et il a bien aimé aussi.

Antoine DELOUHANS 25/02/2017 13:43

Ah oui en effet c'était couru d'avance ;)

TiphaineLUE 25/02/2017 13:39

Oh, avec un père historien, on pouvait pas y couper !

Antoine DELOUHANS 24/02/2017 15:27

Merci Tiphaine, il a un nom royal votre frère ;)

Peter Dussoni 23/02/2017 10:35

C'est très fort... J'adore. C'est du haut vol, ça prend aux tripes.
Un grand bravo, sincère...

Antoine DELOUHANS 24/02/2017 15:26

Exactement, c'est pour ça que j'ai choisi l'auto-édition d'ailleurs. Pas de compte à rendre, juste l'envie de partager mon imaginaire!

Peter Dussoni 23/02/2017 17:52

Pourquoi doit on travailler...
C'est marrant, au début, c'est pour essayer d’arrêter de travailler, justement, que j'ai commencé à écrire... Mais je n'ai pas été publié.
C'est peu être un bien, au moins, je continue à écrire pour le plaisir, comme je veux, sans contrainte. En faire son métier est peut être flippant, car on ne peut plus se permettre de faire autre chose que ce qui plait au plus grand nombre. Au moins, on peut continuer d'écrire librement, au fil de nos envie...

Antoine DELOUHANS 23/02/2017 11:00

Merci beaucoup Peter.
J'ai hâte de continuer votre roman. J'ai du mal a me poser pour lire en ce moment et pourtant j'ai au moins trois romans a dévorer...pourquoi est ce qu'on doit travailler dans la vie.
ça combiné à ce que j'écris j'ai l'impression de courir partout :)
Mais c'est tellement bon de rêver et de partager comme on le fait!
Merci encore